Perruches & Perroquets

Forum de conseils pour le bien-être des perruches, perroquets, et autres oiseaux et animaux.
 
AccueilPortailRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Plagiat et propriété intellectuelle (copyright)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marine
Fondatrice, auteure.
avatar

Féminin
Pays : France | Ville : Poitiers

MessageSujet: Plagiat et propriété intellectuelle (copyright)   Mer 15 Déc 2010 - 19:23

Perruches et Perroquets est composé de membres passionnés

L'équipe administrative tout comme ses membres sont détenteurs de leurs créations
: textes (posts), commentaires, articles (post-its), photos, vidéos et autres. Toute copie illicite d'œuvres est probibée sur NF Perruche &Co . Nous tenons à la propriété intellectuelle de nos créations. Pour pouvoir copier tout ou partie de nos artiles et autres, il faudra demander l'autorisation à l'auteur et citer la source et l'auteur. Dans tous les cas de copie, citer la source et l'auter es oblgatoire.
Nous ne cautionnons aucun plagiat et aucun vole de propriété intellectuelle.

Nous mettrons en place les mesures judiciaires nécessaire en cas de plagiat et/ou vole de la propriété intellectuelle des articles de NFPO.

Merci de votre compréhension. En vous inscrivant sur NFPO, vous acceptez ce présent règlement.


Quelques rappels de notions et de textes de loi ci-après avec http://forum.forumactif.com :
_________________________________________________________________________
Qu’est-ce que le plagiat ?


Le plagiat consiste à s'inspirer d'un modèle que l'on omet délibérément de désigner. Le plagiaire est celui qui s'approprie frauduleusement le style, les idées, ou les faits.

Le langage courant ne distingue pas en pratique entre le plagiat, qui relève de l'appréciation esthétique ou morale, et la contrefaçon, terme juridique, qui est un délit contre le droit d'auteur ; juridiquement on associe donc le « plagiat » à la « contrefaçon ».

Le plagiat est considéré comme la copie d'une œuvre, que l'on s'approprie sans en désigner la source (exemple de source: les noms et prénoms de l’auteur, référence d’un livre ou d’un site internet).

L'oeuvre : En droit français, cette notion est très large, d'une part on retrouve les oeuvres littéraires comme les romans, les poèmes, les pièces de théâtre, les ouvrages de référence, ou encore les journaux, les compositions musicales et chorégraphiques, d'autre part les oeuvres « numériques » les bases de données, les films, et les logiciels, mais aussi les oeuvres artistiques telles que les peintures, les dessins, les photographies et les sculptures, l'architecture, et les créations publicitaires, ainsi que les cartes géographiques et les dessins techniques



Que dit la Loi ?

Assez bizarrement l’Etat français (et d’ailleurs la quasi-totalité des pays) éprouve une sainte horreur devant le plagiat, ce qui n’est guère étonnant. Le plagiat et la contrefaçon ruinent littéralement la créativité des citoyens du pays, et quand un pays devient incapable de créer alors la chute n’est plus très loin.

C’est pourquoi les sanctions sont sévères et les exécutions judiciaires rapides.



On va commencer par rappeler les bases :

Article L122-1
Le droit d'exploitation appartenant à l'auteur comprend le droit de représentation et le droit de reproduction.

Article L122-4
Créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992
Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.

Ce sont là quelques-uns des « droits patrimoniaux » qui s’attachent à tout créateur (donc auteur) d’œuvre (images, vidéos, textes, etc…)
( l’ensemble des articles se trouvent dans le chapitre II, du titre II du libre I de la première partie du Code de la propriété intellectuelle).

Ce qui est dit est donc très clair : seul l’auteur a le droit de mettre à disposition ses œuvres et de permettre leur utilisation. Nul autre n’en a la possibilité au préalable.
Si quelqu’un ne respecte pas ça il enfreint la loi, et peut même être qualifié de « plagieur » donc de quelqu’un se livrant à la contrefaçon.



Et là ça va faire très mal :

Article L335-2
Modifié par Loi n°2007-1544 du 29 octobre 2007 - art. 41 JORF 30 octobre 2007
Toute édition d'écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production, imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon et toute contrefaçon est un délit.
La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étranger est punie de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende.
Seront punis des mêmes peines le débit, l'exportation et l'importation des ouvrages contrefaisants.
Lorsque les délits prévus par le présent article ont été commis en bande organisée, les peines sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 500 000 euros d'amende.

Article L335-3
Modifié par Loi n°98-536 du 1 juillet 1998 - art. 4 JORF 2 juillet 1998
Est également un délit de contrefaçon toute reproduction, représentation ou diffusion, par quelque moyen que ce soit, d'une oeuvre de l'esprit en violation des droits de l'auteur, tels qu'ils sont définis et réglementés par la loi.
Est également un délit de contrefaçon la violation de l'un des droits de l'auteur d'un logiciel définis à l'article L. 122-6.

Article L335-9
Modifié par Loi n°2006-961 du 1 août 2006 - art. 26 JORF 3 août 2006
En cas de récidive des délits prévus et réprimés au présent chapitre ou si le délinquant est ou a été lié par convention avec la partie lésée, les peines encourues sont portées au double.

Il y a donc tout un petit arsenal juridique pour protéger les créations et éviter le pillage. Il est redoutablement efficace c’est pourquoi dans l’immense majorité des cas prendre contact avec celui qui vous plagie et lui mettre certaines choses au clair suffit largement à le remettre dans le droit chemin.

Les lois décrites sont les lois françaises, mais tous les pays membre de « l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle » (section de l’ONU) appliquent strictement les mêmes principes, seules les sanctions changent un peu.
Les 184 états membres sont disponibles ici : http://www.wipo.int/members/fr/.




Vos créations :
Comment vous protéger et pourquoi appliquer les règles ?

De quoi parle-t-on ?

La propriété intellectuelle désigne de manière générale et non exclusive toutes les « créations de l’esprit » dont peut se prévaloir un citoyen et qui apporte une rétribution financièrement potentielle.

Par « créations de l’esprit » il faut comprendre au sens large tout ce qui peut être désigné comme une invention produite uniquement par l’imaginaire de son auteur, bien que cette dernière puisse avoir une réalité physique. On trouve notamment : les oeuvres littéraires et artistiques, mais aussi les symboles, les noms, les images et les dessins et modèles dont il est fait usage dans le commerce

Un « Auteur » est donc principalement quelqu’un qui « invente », ou plutôt qui « crée ».

On distingue généralement deux catégories dans la Propriété Intellectuelle :
- la propriété industrielle : les brevets, les inventions, les dessins et modèles industriels, les appellations d'origine, etc….
- la propriété littéraire et artistique : elle reprend les œuvres de l'esprit à prétention culturelle.

Dans ce tutoriel on ne décrira que la propriété intellectuelle littéraire et artistique, car c’est à cette dernière que nous avons à faire.
Chaque fois qu’un artiste/inventeur crée une œuvre il acquiert automatiquement des droits sur ce qu’il vient de créer, même si rien n’est diffusé ; un écrivain possède les droits de son livre même si il n’est pas publié, tout comme un peintre, un compositeur, un inventeur, etc…..

Ces droits sont multiples mais on peut les regrouper grosso modo en deux catégories :
- le droit moral : il permet d’identifier l’auteur à son œuvre, c’est celui qui assure la « signature »
- le droit patrimonial : il permet à l’auteur d’obtenir rétribution pour son œuvre.

Comprenons-nous bien : les droits moraux et patrimoniaux permettent de protéger l’œuvre ou l’invention. Ainsi grâce à eux nul ne peut s’attribuer le travail d’autrui, et de plus si certains désirent utiliser l’œuvre alors ils doivent rémunérer l’auteur.
Par exemple quand on achète un livre une partie de l’argent revient à l’auteur : c’est l’usage du droit patrimonial. Sur la couverture du livre il y a le nom de l’auteur : c’est l’usage du droit moral.

Sans ces droits aucune création ne serait protéger et les œuvres et inventions seront condamnées à être pillées si elles sont exposées au regard du public. Il n’y aurait plus de livre, de musique, de cinéma, de peinture, etc…..

Et cela vaut aussi pour les forums !
En effet un forum est issu de votre imaginaire (et également d’un certain travail), en ce sens c’est une œuvre (collective car vous êtes plusieurs à faire vivre le forum) et donc elle est protéger : si on plagie votre forum vous avez le droit de vous plaindre, idem si on vous crée d’autres misères, etc…..

Vous l’aurez donc compris : le respect des règles de la Propriété Intellectuelle vous protége et vous permet de vous adonner à faire de beaux et grands forums. Chacun doit jouer la règle du jeu car autrement la Création disparaîtrait définitivement.

Les droits qui vous protégent sont définies par des Lois, regroupées par thème dans différents Code de Lois ; nous allons un peu détailler quelques-unes de ces lois fondamentales.

Il y a quasiment près d’un millier d’article qui régissent la Propriété Intellectuelle mais il est hors de question de tous les commenter : nous ne sommes pas à la faculté. En revanche nous allons nous attarder sur une poignée d’article qui permettent de bien comprendre comment tout cela fonctionne ; vous allez vite vous rendre compte que tout obéit à une grande LOGIQUE et qu’il suffit simplement d’un peu d’attention.



Ce que dit la Loi?

Le droit d'auteur en France est régi principalement par la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985, codifiées dans le code de la propriété intellectuelle.
Il y a eu des modifications depuis (notamment en 2006) mais les principes de base ne changent pas.

La loi reconnaît en tant qu'auteur toute personne physique qui crée une oeuvre de l'esprit quelle que soit son genre (littéraire, musical ou artistique), sa forme d'expres​sion(orale ou écrite), son mérite ou sa finalité (but artistique ou utilitaire).

Le droit d'auteur couvre donc toute création de l'esprit, qu'elle soit une oeuvre littéraire (livres, journaux, pièces de théâtre, logiciels, site web, etc.), une oeuvre d'art (peinture, sculpture, photographie, image infographiée, architecture, etc.), une oeuvre musicale ou audiovisuelle, dès lors qu'elle est matérialisée, originale et qu'elle est l'expression de la personnalité de l'auteur. Ainsi ne tombent pas sous la protection du droit d'auteur les créations de l'esprit purement conceptuelles telles qu'une idée, un concept, un mot du langage courant, ou une méthode.



Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle :
L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial [...].

Article L. 123-1 du Code de la propriété intellectuelle :
L'auteur jouit, sa vie durant du droit exclusif d'exploiter son oeuvre sous quelque forme que ce soit et d'en tirer un profit pécuniaire. Au décès de l'auteur, ce droit persiste au bénéfice de ses ayants-droits pendant l'année civile en cours et les soixante-dix années qui suivent.

=====> Traduction : dès que l’on crée une oeuvre on acquiert des droits sur celle-ci, et ce toute sa vie durant. Ce sont les fameux droits moraux et droits patrimoniaux.




Article L111-3 :
La propriété incorporelle définie par l'article L. 111-1 est indépendante de la propriété de l'objet matériel.
L'acquéreur de cet objet n'est investi, du fait de cette acquisition, d'aucun des droits prévus par le présent code, sauf dans les cas prévus par les dispositions des deuxième et troisième alinéas de l'article L. 123-4. Ces droits subsistent en la personne de l'auteur ou de ses ayants droit qui, pourtant, ne pourront exiger du propriétaire de l'objet matériel la mise à leur disposition de cet objet pour l'exercice desdits droits. Néanmoins, en cas d'abus notoire du propriétaire empêchant l'exercice du droit de divulgation, le tribunal de grande instance peut prendre toute mesure appropriée, conformément aux dispositions de l'article L. 121-3.

====> Traduction : ce n’est pas parce que l’on achète quelque chose qu’on acquiert en même temps les droits qui lui sont attachés. Par exemple même si vous achetez un CD de musique vous n’avez pas le droit de le revendre à votre tour, de le distribuer à un public, de le copier à l’infini pour le mettre à disposition, etc……
C’est cet article qui interdit donc tout ce qui touche au streaming.



Article L112-2
Modifié par Loi n°94-361 du 10 mai 1994 - art. 1 JORF 11 mai 1994
Sont considérés notamment comme oeuvres de l'esprit au sens du présent code :
1° Les livres, brochures et autres écrits littéraires, artistiques et scientifiques ;
2° Les conférences, allocutions, sermons, plaidoiries et autres oeuvres de même nature ;
3° Les oeuvres dramatiques ou dramatico-musicales ;
4° Les oeuvres chorégraphiques, les numéros et tours de cirque, les pantomimes, dont la mise en oeuvre est fixée par écrit ou autrement ;
5° Les compositions musicales avec ou sans paroles ;
6° Les oeuvres cinématographiques et autres oeuvres consistant dans des séquences animées d'images, sonorisées ou non, dénommées ensemble oeuvres audiovisuelles ;
7° Les oeuvres de dessin, de peinture, d'architecture, de sculpture, de gravure, de lithographie ;
8° Les oeuvres graphiques et typographiques ;
9° Les oeuvres photographiques et celles réalisées à l'aide de techniques analogues à la photographie ;
10° Les oeuvres des arts appliqués ;
11° Les illustrations, les cartes géographiques ;
12° Les plans, croquis et ouvrages plastiques relatifs à la géographie, à la topographie, à l'architecture et aux sciences ;
13° Les logiciels, y compris le matériel de conception préparatoire ;
14° Les créations des industries saisonnières de l'habillement et de la parure. Sont réputées industries saisonnières de l'habillement et de la parure les industries qui, en raison des exigences de la mode, renouvellent fréquemment la forme de leurs produits, et notamment la couture, la fourrure, la lingerie, la broderie, la mode, la chaussure, la ganterie, la maroquinerie, la fabrique de tissus de haute nouveauté ou spéciaux à la haute couture, les productions des paruriers et des bottiers et les fabriques de tissus d'ameublement.

====> Traduction : vous avez là toutes les créations qui sont reconnues par la loi française comme des « œuvres protégées », c’est-à-dire soumise aux droits évoquées précédemment.
Dès qu’une de vos créations peut se reconnaître dans l’une des catégories citées dans cet article alors vous obtenez immédiatement les droits de la Propriété Intellectuelle.



Article L112-3
Modifié par Loi n°98-536 du 1 juillet 1998 - art. 1 JORF 2 juillet 1998
Les auteurs de traductions, d'adaptations, transformations ou arrangements des oeuvres de l'esprit jouissent de la protection instituée par le présent code sans préjudice des droits de l'auteur de l'oeuvre originale. Il en est de même des auteurs d'anthologies ou de recueils d'oeuvres ou de données diverses, tels que les bases de données, qui, par le choix ou la disposition des matières, constituent des créations intellectuelles.
On entend par base de données un recueil d'oeuvres, de données ou d'autres éléments indépendants, disposés de manière systématique ou méthodique, et individuellement accessibles par des moyens électroniques ou par tout autre moyen.

======> Traduction : cet article permet de dire qu’un forum, de par son originalité et son agencement personnel est également une œuvre. Tous les forums relèvent donc de la Propriété Intellectuelle.
Pour info c’est une loi de 1998 qui a instauré cet article, comme quoi on s’occupe plutôt bien de nous



Article L122-4
Créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992
Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.

====> Traduction : si on vous plagie ou même si on vous copie sans vergogne votre travail vous avez le droit d’exiger que l’auteur de ces plagiats cessent cela séance tenante (et si il y a préjudice vous pouvez obtenir des dédommagements)



Article L122-5
Modifié par Loi n°2006-961 du 1 août 2006 - art. 1 (V) JORF 3 août 2006
Lorsque l'oeuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire :
1° Les représentations privées et gratuites effectuées exclusivement dans un cercle de famille ;
2° Les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, à l'exception des copies des oeuvres d'art destinées à être utilisées pour des fins identiques à celles pour lesquelles l'oeuvre originale a été créée et des copies d'un logiciel autres que la copie de sauvegarde établie dans les conditions prévues au II de l'article L. 122-6-1 ainsi que des copies ou des reproductions d'une base de données électronique ;
3° Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source :
I. Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'oeuvre à laquelle elles sont incorporées ;
[…..]
SOURCE :
http://forum.forumactif.com/questions-reponses-frequentes-f14/plagiat-t203544.htm
http://forum.forumactif.com/questions-reponses-frequentes-f14/la-propriete-intellectuelle-et-internet-t203566.htm




Notre forum encourage les adoptions, la présence de congénères et d'espace. Également, il ne cautionne pas l'achat d'oiseaux non sevrés et/ou élevés à la main.


Dernière édition par Marine le Sam 26 Oct 2013 - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.perruche-perroquet.com/
Tanguy
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Pays : France | Ville : Haute-Normandie.

MessageSujet: Re: Plagiat et propriété intellectuelle (copyright)   Ven 25 Oct 2013 - 22:16

Et bien ça alors ! Je ne sais absolument pas comment je suis tombé là dessus, surtout que ça date de 2010.
Un post dont on aurait bien besoin en ce moment. Je le renouvelle, ça va servir Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Plagiat et propriété intellectuelle (copyright)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perruches & Perroquets :: Règlement, fonctionnement et aide-
Sauter vers: